Comment réagir face au harcèlement scolaire ?

Comment réagir face au harcèlement scolaire

Vous êtes victime, parent ou témoin de harcèlement scolaire, et vous ne savez pas comment réagir ? Découvrez à travers cet article les bons comportements à adopter face à ce genre de situations.

Le harcèlement scolaire, qu'est-ce que c'est ?

Il faut savoir qu'aujourd'hui, le harcèlement est un sujet pris très au sérieux ; de nombreuses personnes en sont victimes, que ce soit sur les réseaux sociaux ou en face à face. Le harcèlement scolaire peut être défini comme un processus de persécution et d'intimidation qui se définit notamment par de la violence physique, voire psychologique.

Types de harcèlement

Il en existe aujourd'hui quatre types :

  • Le harcèlement physique : C'est une accumulation de violence à l'école ; elle se remarque par des coups et des bousculades.
  • Le harcèlement moral ou psychologique : Contrairement au premier, il ne se base pas sur la violence physique mais sur la violence verbale. Le harceleur aborde un comportement sournois et s'en prendra à la victime par des insultes, des menaces, ou encore des critiques. Ce comportement peut avoir des conséquences dramatiques comme la dépression, l'anxiété, la désocialisation voire le suicide.
  • Le harcèlement social : C'est la situation la plus répandue. Elle concerne les enfants qui n'ont pas d'amis ou qui font partie d'un groupe dans lequel ils sont laissés de côté, que ce soit pour réaliser des activités, pour discuter ou pour manger à la cantine.
  • Le cyberharcèlement : Le cyberharcèlement est très récent et de plus en plus répandu. Il est très difficile à contrôler et à arrêter. Il peut se traduire par des insultes et des menaces par message, des incitations au suicide ou encore l'apparition de fausses rumeurs sur Internet.

Les sanctions pénales encourues 

Cette pratique est un délit qui est puni de deux ans de prison ainsi que d'une amende de 30 000 €. À l'ajout de ces deux sanctions, le harceleur peut également être condamné par :

  • Des versements de dommages et intérêts à la victime 
  • Des sanctions disciplinaires (exclusivement pour le harcèlement au travail)

Que faire face à un cas de harcèlement scolaire ?

Cette situation est aujourd'hui un problème que beaucoup d'étudiants, de collégiens et d'enfants rencontrent chaque jour. Le seul moyen de faire cesser cette pratique est d’en parler.

Je suis une victime, que dois-je faire ?

Si tu es toi-même une victime, plusieurs solutions s'offrent à toi pour que tu puisses en sortir au plus vite. Voici quelques solutions qui pourront t'aider :

  • Parle de ce problème à tes proches afin qu’ils te soutiennent et t'aident à trouver la meilleure solution possible. Il peut s’agir d’un parent, d’une personne de la famille, ou d’un adulte de ton établissement scolaire. N'hésite pas non plus à en parler à tes amis. Tu n'es pas tout seul. 
  • N'essaye pas de laisser les choses se tasser seules. Parles-en, afin que le (ou les harceleurs) soit puni pour ses actions.
  • Ne résous rien par la violence, qu’elle soit verbale ou physique. N'oublie pas que tu n’es pas comme ceux qui veulent te faire du mal. 
  • Si tu n’es pas à l’aise avec ce genre de problème auprès de tes proches, tu peux contacter le numéro vert 3020.

Mon enfant est victime d’un harceleur, que dois-je faire ?

Si votre enfant est victime et que vous le savez, faites-en sorte de lui faire comprendre que vous êtes fier de lui : il a eu le courage de vous en parler ou de ne pas nier le problème. Le but est maintenant de l’accompagner dans cette épreuve et de l'aider à en sortir.

  • Informez l’établissement scolaire de votre enfant à propos de ce qu’il subit et prenez contact avec l'inspection d'académie de la circonscription.
  • En cas de coups ou de blessures, prenez des photos et demandez des certificats médicaux.
  • Déposer une main courante à la gendarmerie ou au commissariat le plus proche.
  • Contactez les parents des harceleurs de votre enfant afin de les informer de la situation, et de faire en sorte qu’ils fassent le nécessaire pour remédier à cela.
  • S’il s’agit de cyberharcèlement, commencez par signaler tous les contenus haineux. De plus, pensez à fermer les comptes concernés de votre enfant. Si vous avez besoin de plus de détails, vous pouvez contacter le numéro vert 3020.

N'oubliez pas que le plus important est d'en parler : ce sont les harceleurs qui sont les fautifs, pas la victime.

Pourquoi Emoticartes peut aider enfants et parents dans les situations de harcèlement ?

En tant que victime, vous vous trouvez démunis. Vous faites face à des émotions comme peur, honte, impuissance et culpabilité. Ces états émotionnels peuvent conduire au décrochage scolaire, à la désocialisation, la perte d'estime de soi voir au suicide ... Les EMOTICARTES HARCELEMENTS sont des outils puissants pour vous aider à faire face.

À partir de 7 ans et sans limite d’âge les EMOTICARTES HARCELEMENTS sont un outil ludique puissant pour comprendre, faire face et gérer les situations de harcèlements et retrouver confiance, estime de soi, sécurité, apaisement.

 

Cliquez pour en savoir plus sur les EMOTICARTES HARCELEMENTS

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.