LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine à partir de €60,00 d'achat.

Ce mois-ci les lecteurs et les professionnels du webmag "Ma famille Zen" passent en revue les Emoticartes Harcèlement.

C'est toujours avec un réel plaisir que nous faisons tester nos solutions ludo-éducatives auprès de familles et de professionnels.

Ce mois-ci les lecteurs et professionnels du webmag "ma famille Zen" passent en revue les Emoticartes Harcèlement.

Retrouver l'article complet ici ✅

 

Ci-dessous une synthèse des avis des testeurs

L’avis de Marie-Charlotte, coach parentale formée à la méthode Vittoz, formatrice, intervenante en milieu scolaire sur le harcèlement.

En bref : je recommande ce jeu de sensibilisation au harcèlement pour une utilisation avec les enfants de 6 à 12 ou 13 ans environ. Ou pour les thérapeutes ou coachs qui travaillent sur le harcèlement scolaire. Pour les parents : attention à ne pas trop en faire : une partie par semaine me semble bien.

L’avis de Vanessa, professeur documentaliste en collège qui travaille sur le thème de harcèlement.

En conclusion, ce jeu Emoticartes Harcèlement est intéressant, mais reste pour moi un peu trop « sérieux » pour que l’enfant y adhère vraiment. Y jouer émanera d’une demande de l’adulte, mais pas de l’enfant.

L’avis d’Anne-Sophie, sophrologue et psychopraticienne spécialisée dans l’accompagnement des enfants notamment dans les souffrances scolaires.

En bref: Très simple d’utilisation, nous retrouvons très naturellement le cheminement problématique / émotion / besoin / solution. Bravo pour ce produit ludique et intelligent.

L’avis d’Aurélie, parent (et éducatrice spécialisée) d’un enfant de 11 ans victime de harcèlement

Ces jeux Emoticartes sont sûrement très bien pour d’autres thématiques, mais concernant le harcèlement, il faut être en mesure d’accompagner de façon globale la personne juridiquement, psychologiquement… et de ne surtout pas banaliser les actes vécus.

L’avis d’Elodie, maman de 2 ados harcelés en collège et lycée

En bref: Je trouve dommage que ce jeu soit encore si peu connu, il a pourtant une grande importance. J’espère qu’il sera prochainement proposé aux différents établissements qui gèrent les enfants en difficultés ou pouvant en accueillir, car il a beaucoup d’intérêts et j’espère un grand avenir .

L’avis de Marie-Cécile, enseignante de primaire dont le fils de 11 ans a été harcelé, et qui a elle-même été harcelée par des parents et des élèves…

Je n’ai pas testé en classe avec mes CM, je réfléchis à comment l’adapter pour que chacun puisse mettre une distance qui me semble nécessaire pour pouvoir s’exprimer, peut-être après avoir visionné des petites vidéos de harcèlement ou après avoir joué des petite saynètes, en se mettant « à la place de »: qu’aurais-tu éprouvé ? Qu’aurais-tu fait ?

Intéressant, donc, mais difficile car sujet sensible.

Retrouver l'article complet ici ✅

 

 

 

 

 

← Article précédent


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.